top of page

ROBERT  le  GALL

 

Musician Composer Arranger

Bbert 4 wix.jpg

Robert le Gall.

Compositeur et Arrangeur. Multi Instrumentiste.

 

De Formation musicale classique, Robert le Gall étudie le solfège et le Violon à l’âge de 7 ans au conservatoire, découvre au milieu de l’adolescence, la Guitare à l’apogée du Rock, l’initiation à l’Improvisation, et se consacre à l’écriture de Mélodies et Orchestration, disciplines quasi-absentes de l’enseignement alors en vigueur, plutôt axé sur la technique et virtuosité de l’instrument.

Il entame sa carrière en tant que Musicien Professionnel, en jouant de la Basse dans les bals Populaires tout au long des années 70.

 

Un Violoniste Guitariste est appelé malgré lui, à jouer de la Mandoline, cette dernière recourant au même accordage en quintes que le Violon, un diapason légèrement moins étendu, et possédant d’autre part une taille similaire, l’usage du médiator propre au guitariste, se substitue au rôle de l’archet.

 

Il découvre plutôt tardivement la Musique traditionnelle celtique, et devient alors l’un des leaders du groupe Gwendal, formation adulée particulièrement en Bretagne et dans l’Espagne post-franquiste, à l’affiche de tous les grands Festivals, et qui Interprète ses propres Compositions.

 

Arrivé à Paris en 1984, ses premières fonctions consistent à rédiger des Partitions pour les Compositeurs et Arrangeurs de Variété Française.

A partir de 1990, il ne cessera d’accompagner les Artistes populaires Nationaux et Internationaux comme Murray Head ou Nana Mouskouri avec laquelle il parcourt le monde durant 4 ans.

 

Parallèlement à Gwendal, il intègre le groupe Soldat Louis avec lequel il écume les scènes Européennes et Québécoises, deviendra plus tard directeur musical d’Alan Stivell, sera sollicité par Nolwenn LEROY qu’il suivra durant 4 ans lors des tournées Bretonne et Ô Filles De L’Eau.

 

Robert le Gall affiche un intérêt particulier pour lesdites Musiques du monde, la découverte et l’usage d’Instruments de musique à cordes aux Sonorités diverses, comme le Bouzouki Grec, la Mandola, le Sistre, ou encore les instruments sud-américains, tels le Cuatro Vénézuélien, le Cuatro Portoricain, le Tres Cubano, qu’il utilisera lorsqu’il accompagnera Roberto Alagna Sous la direction d’Yvan Cassar.

 

La guitare-Portugaise, le Cistre, la Mandole lui permettent d’introduire des couleurs non académiques à ses Arrangements et Enregistrements, aux nombreuses Collaborations en tout genre Musical, Acoustique voire Electro. Robert le Gall, joue généralement ses propres Percussions, le plus souvent avec ce qui lui tombe sous la main.

 

Il écrit aujourd’hui des arrangements pour le futur album de son ami Hugues Auffray, et prépare un propre projet auquel participent de nombreux invités dont Simmons Phillips, batteur mythique du groupe Toto, Alan Stivell.

bottom of page